Shadow
Slider
Sandrine Farget 1  Sandrine Farget 4
Sandrine Farget 3

 

"Sandrine Farget travaille l’ardoise avec ses tensions propres pour créer des surfaces aptes à capter la lumière et s’approprie le Noir comme une couleur. La diffraction de la lumière est essentielle et une composante intrinsèque de son travail.

Elle scrute la matière au plus profond pour exprimer ses ressentis, alternant entre douceur et violence.
L’ardoise sculptée, impactée de fragments de marbre, de verre, d’aluminium et d’émaux façonne son univers à part et son écriture singulière s’inspire de « l’identité » : chaque humain, objet, lieu possède sa propre identité ...

Avec la série des OPUS, Sandrine Farget travaille sur « l’identité personnelle », jouant sur des rythmes alternatifs et contrastés : tantôt extravertie avec des couleurs vives parfois acides, tantôt introvertie avec des Noirs puissants, sculptés, dégradés, mats, brillants ...

Les affinités entre la sculpture et l’architecture sont indiscutables et Sandrine Farget le sait bien ... L’architecture l’a toujours inspirée, notamment l’architecture urbaine. Ses reportages photographiques viennent nourrir son travail sur « l’identité architecturale » et donnent naissance à la collection URBAN.

Aujourd’hui, toujours fidèle à la réflexion identitaire, Sandrine Farget place « l’individu » au cœur de sa réflexion et investit le vaste domaine de « l’identité génétique » en s’appuyant sur l’imagerie scientifique..."

Émile Doueur

 Site Web
0
Partages
0
Partages